LAURIANNE PILLON

Bain Bébé Douceur


Le bain s’effectue idéalement entre le 3ème et le 20ème jour du bébé, voir 1 mois.
Après un mois, le bébé perd la mémoire consciente et physique de sa vie fœtale et de sa naissance. Les bienfaits ne sont alors plus les mêmes.
Le bain peut se faire à partir du 3ème jour pour laisser le temps au bébé de bénéficier des bienfaits du vernix. Il est important que le bébé ait repris son poids de naissance et soit en bonne santé.
Il faut que le bébé soit repu pour le bain. La dernière tétée doit avoir lieu au maximum deux heures avant le bain. Si ce n’est pas le cas, on prend le temps d’une tétée sur place.

papillon un papillon un papillon un



Voir la certification de formation pour les bains bébés par Sonia Krief

Les bienfaits du bain suivant la méthode Thalasso Bain Bébé de Sonia Krief :

Ce n’est pas un soin de lavage, mais un moment de détente, de relaxation et d’échange avec le bébé. C’est un bain de patience et de lenteur. On fait en sorte que le bébé soit disponible ; pour cela il y a un entretien avec les parents juste avant le bain

Déroulement d’une séance Bain Bébé Douceur :

  • Temps d'échange thérapeutique avec les parents et le bébé
  • Si nécessaire une tétée avant le bain
  • Le/les parent(s) me confie(nt) l'enfant
  • Déshabillage du bébé (méthode Sonia Krief)
  • Enveloppement dans un lange (méthode Sonia Krief)
  • Le bain du bébé (méthode Sonia Krief), accompagné de mes paroles et d'une musique très douce
  • Si nécessaire, peau à peau avec la maman et tétée
  • Rhabillage du bébé
  • Echanges avec les parents sur leurs ressentis.

Tous ces gestes se font dans l'échange verbal, comportemental et énergétique avec le bébé. Lors du bain, je suis plus dans le porté que dans le transporté. Je suis chaque mouvement que le bébé veut faire, en restant vigilante, pour qu'il se sente en sécurité et libre. Ce bain doit lui permettre de s'exprimer.

L’objectif est de faire revivre au bébé un moment proche de celui vécu dans le ventre de sa maman ou lors de sa naissance. C’est l’occasion qu’il lâche toutes les tensions prénatales. Ce bain permet aussi de montrer au bébé que notre monde peut être plein de douceur et qu’il peut se sentir confiant.

Dans les cas où le bébé refuse le bain, je lui propose alors une séance de massage enveloppant avec sa maman. Cette technique de massage bébé m’a été enseignée par Dorothée Danloué à l’Ecole du bien naître de Sonia KRIEF. Cette technique est recommandée, par Sonia Krief, car le premier sens que développe le fœtus à 5 mois de vie intra-utérine est le toucher. C’est ainsi que commence la communication entre le fœtus et sa maman et ceci jusqu'à la naissance. C’est donc une très bonne alternative au premier bain bébé et cela permet éventuellement dans un deuxième temps, un bain bébé douceur toujours selon la technique de Sonia Krief.

Ce qui découle du Bain Bébé Douceur :

Observations du comportement du bébé : Détente, soupir, lâcher-prise, danse avec le bébé

Moment de douceur pour les parents : La maman qui voit son bébé tel qu'il pouvait se comporter dans son ventre. Le papa découvre son bébé dans cet environnement. Les parents peuvent être très émus devant la beauté de leur bébé, qui s'abandonne dans mes mains. Des sentiments forts peuvent émerger pour les parents.

C'est un moment réparateur et libérateur pour le bébé : Lorsque les naissances ont nécessité des soins intenses ou d’urgences, de longues séparations avec la maman, ce bain permet au bébé de sortir de ses peurs, de se relaxer et de le réconcilier avec le monde extérieur.
Dans certaines situations, un deuxième bain peur être proposé.

Quel rapport y’a-t-il entre la pratique des Bains Bébés de Sonia Kreif et ma profession de psychopraticienne ?

En tant que Psychopraticienne, je pratique la thérapie par l’approche de l’Enfant Gigogne®. Elle s’adresse aux personnes adultes. Mais aujourd’hui, je l’adresse aux nourrissons.
Comme l’explique Jean-Paul Fluteau qui a créé cette technique thérapeutique intense : L’Enfant Gigogne® est un concept métaphorique, pour désigner comment les expériences traumatisantes des tous débuts de la vie se pétrifient dans l’inconscient et créent en nous des « nous-mêmes blessés du passé ». Enfant, petit enfant, bébé, nourrisson, bébé fœtus, c’est comme la plus grande figurine d'une poupée russe (matriochkas), elle contient en elle les plus petites poupées. Après une expérience traumatique forte, les émotions enkystées peuvent rester très longtemps en sommeil dans les oubliettes de l'inconscient. Cependant ces émotions continuent d’agir subtilement comme un aimant pour attirer de nouvelles expériences de même nature, qui à leur tour, vont générer un vécu traumatique, d'où la métaphore de « l’Enfant Gigogne® ».

Cette maitrise thérapeutique permet d’identifier et de résoudre toutes les mémoires traumatiques de l’adolescence, de la petite enfance, de la naissance et de la vie intra-utérine.
Lors de ma pratique thérapeutique, je me suis vite aperçue à quel point les moments de notre vécu intra-utérin et notre naissance peuvent nous impacter dans notre vie quotidienne.
Certaines personnes viennent me voir en consultation, car elles sont confrontées à différentes phobies comme par exemple : la claustrophobie (peur de l’enfermement), l’acrophobie (phobie du vide), l’aquaphobie (phobie de l’eau) et autres difficultés : peur de l’isolement, non confiance en elle, n’arrive pas à s’engager dans des projets qui leur tiennent à cœur, peur de la séparation etc.… A ces occasions, lors des explorations des mémoires amnésiées, ces personnes ont pu retrouver des moments intenses de leur vie fœtale ou de leur naissance, comme par exemple :

  • Ressentir le mal-être de leur mère lié par exemple à un deuil au moment de sa grossesse, ou des disputent conjugales intenses, ne pas se sentir attendu pour leur genre ou pas attendu du tout, perte d’un jumeau etc… Tous ces événements ont généré pour l’enfant d’âge de vie intra-utérine des émotions et des ressentis de fortes intensités : comme l’impuissance, la tristesse, la peur, la solitude, l’abandon, sous estimation d’eux-mêmes « je ne vais pas être à la hauteur » etc.…
  • D’autres personnes ont retrouvé des moments de leur naissance comme :
    • Le ressenti d’une césarienne avec des sensations de vide, de vertige, d’isolement, perte de repères … Ces ressentis peuvent provoquer des phobies du vide et de l'eau à l’âge adulte.
    • la séparation à la naissance, des ressentis de solitude, de peur, de perte de repères pour le bébé peuvent provoquer à l’âge adulte des difficultés dans le lien d’attachement.
    • le fait d’être coincé dans la filière pelvienne avec des sensations d’étouffements, de peur de mourir peuvent provoquer à l’âge adulte de la claustrophobie et autres…

Tous ces vécus sont imprégnés dans la mémoire cellulaire de ces bébés pour toute leur vie.

La Thérapie Enfant Gigogne® permet aux personnes qui consultent, de revisiter tous ces moments traumatisants, qui sont en lien avec les blocages et les difficultés, qu’elles rencontrent dans leur présent. Ensuite, je procède à une technique de résolution du problème, en apportant aux enfants que les personnes étaient, toutes les ressources et le réconfort dont l’enfant avait besoin à cette période. Ce procédé permet de dissoudre les marquages traumatiques occasionnés, en libérant l’enfant et par la même occasion l’adulte dans son présent.

Quand j’ai découvert la Thalasso bain bébé, j’ai écrit immédiatement, à Sonia Krief pour lui expliquer mon approche thérapeutique. Elle m’a répondu très favorablement, pour que je suive la formation Thalasso bain bébé, afin d’allier la douceur de ses bains à mes paroles réparatrices. En effet, ce bain favorise l’émergence de la mémoire fœtale chez le nourrisson, qui est encore très proche et bien sûr de sa naissance. Ces facteurs vont être une merveilleuse occasion pour le bébé, de dissoudre ses éventuelles mémoires traumatiques de la vie fœtale et de la naissance. Pour cela, je lui apporte très tôt dans sa vie les paroles réparatrices et le réconfort dont il a besoin. J’allie à la technique Thalasso Bain Bébé de Sonia Krief, une discussion bienveillante avec les parents et le bébé. Tout ceci est soutenu par mes compétences linguistiques/systémiques et ma maitrise des matrices périnatales.

Tout ce procéder va favoriser et amplifier pour le bébé, tous les bons moments passés lors de sa vie intra-utérine et lors de sa naissance en sentant l’accueil plein d’amour de ses parents.
Ce bain est également pour l’enfant une marque de bienvenue au monde. Il lui montre que la vie est aussi pleine de douceur et de chaleur, comme dans le ventre de sa maman. Cela ne peut que favoriser une confiance en la vie ; ce qui me paraît être un très bon départ.

« Par la caresse nous sortons de notre enfance mais un seul mot d'amour et c'est notre naissance. » Citation de Paul Eluard